La dernière réunion plénière du groupe PIN a eu lieu le 10 mai 2017 au Centre national des études spatiales 2 Place Maurice Quentin 75001 Paris, 01 44 76 75 00.

Thématique principale : Les certifications : OAIS, SIAF, NF461, DSA, WDS

Les inscriptions sont ouvertes à l'adresse ici.


N’hésitez pas nous faire part de vos suggestions et remarques sur la liste du groupe PIN pin-aristote[at]inist.fr

Le groupe PIN est un lieu d'échange, de réflexion et d'action pour faire émerger des solutions dans les domaines suivants :

Les informations à pérenniser

  • Identification des catégories d'informations à pérenniser.
  • Classification des formats de fichiers de données ou de documents électroniques.
  • Processus de collecte des informations à pérenniser.

Les normes générales du domaine

Les questions juridiques

  • Problèmes juridiques liés à la dématérialisation, l'authenticité et l'intégrité des documents.

Les Systèmes d'archivage

  • Aspects généraux et architectures.
  • Les fonctions principales : ingestion, stockage, gestion des informations, accès, administration.
  • Sécurité d'accès aux archives.
  • Migrations.
  • Interopérabilité entre les sites distributeurs d'information.

Les problèmes d'organisation sous-jacents

  • Les acteurs et leurs rôles.
  • Rôle respectif des professionnels de l'information et des ingénieurs et informaticiens.
  • Coût de l'archivage numérique.

Le groupe de travail 'Pérennisation des informations numériques' a été mis en place en 2000 au sein de l'association Aristote

  • Pour : toutes les catégories d'archives - scientifiques, patrimoniales, opérationnelles.
  • Avec : des ingénieurs en sciences de l'information, experts en archivistique, spécialistes des normes, formateurs, gestionnaires de dépôt numérique, juristes, …

Dernières actualités

CINES va participer au développement de JHOVE

Après avoir lu l'article qu'Yvonne Friese a rédigé sur la validation du PDF avec JHOVE, le CINES a pris l'initiative de répondre en publiant un article sur le site de l'OPF. En tant que service d'archivage électronique et utilisateur du validateur JHOVE, nous nous sentions en effet très concernés par ce sujet.

Par ailleurs, nous avons pris contact avec l'initiateur du projet JHOVE (Gary McGath) qui nous avait fait savoir que le projet allait être repris par l'OPF. Une information qui a été confirmée par Becky McGuinness de l'OPF il y a quelques semaines. Après de longues discussions avec les différentes parties prenantes autour des modalités de collaboration au projet, il a été convenu que le CINES participera au développement de la prochaine version de JHOVE. C'est une collaboration que l'OPF a tenu à saluer, sachant que la communauté qui s'intéresse à l'archivage s'agrandit de plus en plus, mais il y a très peu de renfort en matière de développement de projets open sources.

Yvonne Friese a beaucoup apprécié la réponse de nos équipes à son article. Elle a d'ailleurs tenu à commenter cela sur le blog de l'OPF.

Voici un résumé en français de son article (publié en anglais), suivi d'un retour d'expérience du CINES. Ce texte est également accessible via le site du CINES ici.

Par ailleurs, si vous avez des retours ou des avis à faire remonter vers la communauté internationale à ce sujet, n'hésitez pas à me contacter. Vos remarques et idées seront les bienvenues.

Par Marion Massol

La participation aux réunion est restreinte aux membres du groupe Pérennisation des Informations Numériques. Voir la rubrique comment participer ?.


 

 
accueil.txt · Dernière modification: 2017/03/31 11:29 par duplouy     Haut de page
Recent changes RSS feed Creative Commons License Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki Design by Chirripó